Chalayan, 2. Ports 1961, 3.

Le Semaine de la mode de Londres a été la deuxième semaine de la mode dont nous avons pu profiter en ce mois de septembre. La première a eu lieu à New York et il serait logique de penser que les mêmes tendances étaient présentes dans les deux villes et sur le podium, mais ce ne fut pas le cas à cent pour cent.

Victoria Beckham, Molly Goddard, Burberry, David Koma, Mark Fast, JW Anderson, Emilia Wickstead, Roland Mouret, Christopher Kane, Marques Almeida et Roksanda sont quelques-unes des entreprises dont les collections ont été présentées à la Semaine de la mode de Londres, un un podium avec sa propre personnalité.

Les couleurs

La palette de couleurs est l’une des tendances qui coïncident avec les semaines de la mode à New York et à Londres. Jaune, orange et rouge ont dominé le défilé dans la capitale britannique. Les couleurs chaudes joueront probablement un rôle majeur dans les saisons à venir, mais les bleus, les roses et les lilas aussi.

LFW : couleurs

1. Natasha Zinko x Duo, 2.

Les couleurs tendances seront les protagonistes des styles monochromes, mais elles se combineront également entre elles pour créer des styles très dynamiques. Jaune et rose, orange et rouge, lilas et vert sont quelques-unes de nos combinaisons préférées. Vous pouvez également trouver ces combinaisons à l’adresse suivante des pièces originales bicolores.

Dessins bicolores

1. Emilia Wickstead, 2. Ports 1961, 3.

Les empreintes

Sur une passerelle comme celle de Londres, le les modèles de contrôle en sont toujours une grande partie. Mais ce n’est pas un truc de podium. Cette année, nous avons vu comment cette estampe, en plus d’être protagoniste sur d’autres podiums, est également très présente dans les catalogues de mode actuels. Les peintures joueront un rôle important et elles le feront à la fois dans la version classique en noir et blanc et en couleur.

LFW : Photos

1. Emilia Wickstead, 2. Toga, 3. Victoria Beckham, 4.

Sur la passerelle, on pouvait voir des propositions en noir et blanc de Victoria Beckham, Emilia Wickstead ou Burberry, parfait pour un look de bureau. Bien que ceux qui ont probablement le plus attiré notre attention aient été ceux de Reguna Pyo, Ports 1961 ou Bora Aksu. Les vêtements conçus pour ceux qui passent inaperçus ne sont pas une option

LFW

Regina Pyo, 2. Ports 1961, 3.

Manches bouffantes

Dans les collections actuelles, les manches bouffantes sont déjà une tendance et les passerelles ne font que confirmer qu’elles le resteront. Ces manches qui partent des épaules avec un grand volume et se rétrécissent progressivement jusqu’à se terminer généralement en forme de poing ont été les protagonistes des robes, des chemisiers et des vestes de la Semaine de la mode de Londres.

LFW

Rejina Pyo, 2. Eerdem, 3.

Mais les manches bouffantes n’étaient pas les seuls protagonistes de ce défilé où il semblait indispensable d’attirer l’attention sur cet élément. La créativité d’entreprises comme Emilia Wickstead, Roksanda ou Burberry a trouvé d’autres moyens de le faire pour donner une touche d’originalité à des vêtements simples.

LFW

1. Emilia Wickstead, 2. Roksanda, 3.

Robes romantiques

Pendant la Semaine de la mode de New York, de nombreux créateurs ont présenté sur le podium des robes volumineuses inspirées d’autres époques. Nous les avons également vus à Londres, mais dans ce défilé, il y avait les robes romantiques avec riche dentelle et broderie, ceux qui se sont le plus distingués. Nous les avons vus principalement en blanc, avec une longueur moyenne et des manches bouffantes.

LFW

Simone Rocha, 2. Prren de Thornton Bregazzi, 3.

Le procès

Ce vêtement, hérité de la garde-robe masculine, a parcouru un long chemin pour atteindre la place qu’il occupe aujourd’hui. Non seulement sa conception a évolué, mais en conséquence son utilisation s’est diversifiée. Lors de la Semaine de la mode de Londres, nous avons vu les dessins et modèles surdimensionnés d’inspiration masculine, des designs élégants et sophistiqués dans des blancs éclatants, des designs audacieux avec des finitions métalliques… des alternatives pour les femmes et des situations très différentes.

Les costumes au LFW

1. Roksanda, 2. Victoria Beckham, 3.

Fille au travail

Le costume est une excellente alternative pour une fille qui travaille, mais ce n’est pas la seule. Victoria Beckham, Rejina Pyo, Burberry ou Daks ont présenté de nombreuses propositions pour mettre à jour nos uniformes de travail. Le des jupes fluides, Les hauts et blazers croisés avec des détails contrastés sont en tête de liste.

Travailleuse de la FLM

Victoria Beckham, 2. Rejina Pyo, 3.

Glosses et franges

Les propositions du soir nous feront briller au printemps prochain. Briller au sens strict du terme grâce à tissus métallisés comme celles utilisées par Harpern dans sa dernière collection ou des applications qui ajoutent de l’éclat à des dessins comme ceux utilisés par Julien Macdonald et Christopher Kane.

KFW : Glosses et franges

1. Halpern, 2. Christopher Kane, 3. David Koma, 4.

Outre les gloses, mais pas toujours en liaison avec elles, une autre tendance se dégagera dans le les robes de fête : la frange. À la Semaine de la mode de Londres, de nombreux créateurs ont intégré des franges et des plumes dans leurs créations, les rendant ainsi plus dynamiques.

Avez-vous aimé une présentation spéciale à la Semaine de la mode de Londres ?