NYFW : Tom Ford (2), Proenza Schouler, Oscar de la Renta et Cong Tri

La Semaine de la mode de New York, premier grand événement international dans le monde de la mode, a pris fin. Aujourd’hui, le monde de la mode se tourne déjà vers Londres. En mediaf, cependant, nous saisissons l’occasion aujourd’hui pour revoir la les meilleurs spectacles de la JNF.

Pendant six jours plus de 200 défilés se sont succédé à New York. À mediaf, nous les avons suivis avec attention, en notant ce qui nous a le plus interpellé pour le partager avec vous aujourd’hui. Êtes-vous prêts à découvrir avec nous le meilleur de cette semaine de la mode ?

Noon par Noor, Ulla JohnsonLors de la première édition, Jonathan Cohen et Nicole Miller ont été parmi les premiers à présenter leur collection sur le défilé de la Semaine de la mode de New York. Ils l’ont fait le jeudi 7 février, un jour après l’ouverture de Tom Ford, en apportant une grande variété de styles au spectacle et en devenant certains de nos préférés.

NYFW

NYFW : Noon par Noor, Ulla Johnson, Jonathan Cohen et Nicole Miller

Une certaine nostalgie semblait envahir le podium le deuxième jour. Il y avait de nombreuses marques dont les collections étaient inspirées par la mode des décennies passées. C’était le cas lors des défilés de mode de Collection Brock, Kate Sparde et oui, aussi sur Jeremy Scott’s qui parie sur des tutus et des messages pas toujours optimistes.

NYFW

NYFW : Brock Collection, Kate Spade, Snow Sue Gao, Nonie et Jeremy Scott

Le samedi a été l’une des journées les plus longues de la Fashion Week de New York. Il y a eu plus de 40 présentations, dont celle d’Adeam, Longchamp, Brandon Maxwell et l’Autoportrait en est un des points forts. Nous avons aimé l’utilisation des couleurs chaudes d’Adeam, le jeu du noir et blanc ainsi que les robes des années soixante-dix de Longchamp et l’élégance des propositions noires de Brandon Maxwell et d’Autoportrait.

NYFW

NYFW : Adeam, Longchamp (2), Brandon Maxwell et Autoportrait

Le Sobriété de Tibi et Deveaux a contrasté, lors de la quatrième journée consacrée aux femmes, avec les couleurs vives de Prabal Gurung, qui, inspiré en Inde, a présenté l’une des collections les plus amusantes. Il joue également avec la couleur, bien que de manière plus conventionnelle, Tory Burch dont la collection se distingue par les estampes et les robes à volants dans la basse.

NYFW

NYFW : Tibi, Prabal Gurung, Tory Burch et Deveaux

De grands noms ont présenté leur nouvelle collection sur le podium le 11 février dernier. Les manteaux enveloppants, les vestes allongées et les blouses à col de cygne se sont distingués dans le défilé sobre et intemporel de La rangée. Aussi jus aux volumes et à la proportion Phillip Lim que je présente des tissus résistants dans des tons neutres sauf pour le vert olive.

NYFW

NYFW : The Row (2) , Helmut Lang, Proenza Schouler et Phillip Lim (2)

Helmut Lang et Proenza Schouler ont tous deux soumis des propositions de personnalisation l’inspiration masculine, très intéressant pour la femme. Il a également eu recours à la garde-robe masculine de Zadig & Voltaire, mais avec un style plus urbain et plus décontracté. Rien de tel que Lela Rose ou Carolina Herrera qui ont opté pour une femme très féminine. Et Zimmermann ? Il était sans aucun doute l’un de nos favoris grâce à son Robes de style victorien.

NYFW : Zadig & Voltaire, Lela Rose, Zimmermann (2), Carolina Herrera

Coach, Oscar de la Renta et Sally Lapointe ont été les temps forts du mardi 12 février. Coach a bien fait les choses en combinant différents imprimés dans des styles décontractés. Oscar de la Renta Je présente, comme d’habitude, une collection très élégante dans laquelle nous avons été plus surpris par leurs propositions le jour que la nuit. Et la grande surprise est venue de la main de Sally Lapointe qui, avec ses styles monochromes plus sobres, a réussi à se placer parmi nos favoris.

NYFW

NYFW : Coach, Oscar de la Renta et Sally Lapointe

Même si le nombre de défilés était inférieur, Michael Kors, patron, Mark Jacobs et Bevza, entre autres, ont fait du dernier jour de la Fashion Week de New York l’un des plus attrayants. Rosa Cha, inconnue de beaucoup, était l’un des défilés les plus suggestifs de l’époque. Alors que Marc Jacobs se proclamait le plus captivant grâce à ses habitudes et ses volumes de sommeil.

NYFW

NYFW ; Rosa Cha, Bevza, et Marc Jacobs

Le dernier jour, l’utilisation des imprimés floraux et des tissus brillants de Michael Kors s’est fait remarquer, ainsi que la proéminence des imprimés à carreaux dans la collection de Calvin Luo. Et nous n’oublions pas la combinaison de matériaux de Boss et sa capacité à créer des designs sobres mais pleins de détails.

NYFW

NYFW ; Boss, Calvin Luo et Michael Kors

Avez-vous suivi la Semaine de la mode de New York ? Quels sont les défilés que vous attendiez le plus ? Quels sont ceux qui vous ont le plus surpris ? Dites-nous comment vous avez vécu ce rendez-vous avec la mode. Après l’avoir vécu avec beaucoup d’efforts, nous avons déjà les yeux sur Londres.