Après New York, le monde de la mode s’est déplacé à Londres. Depuis le 14 février, la ville accueille le Semaine de la mode de Londres. Une semaine de la mode qui se termine aujourd’hui après la célébration d’une centaine de présentations et de défilés de mode auxquels nous, à mediaf, avons été très attentifs.

Londres a accueilli pendant la les cinq derniers jours les défilés de Bora Aksu, Eudon Chai, Victoria Beckham, Margaret Hasen, Burberry et JW Anderson, parmi beaucoup d’autres entreprises. Ils ont tous apporté quelque chose de différent sur le podium, mais tous n’étaient pas aussi intéressants pour nous. Nous partageons avec vous les meilleurs d’entre eux.

La Semaine de la mode de Londres est a ouvert le 14 février, mais ce n’est qu’un jour plus tard qu’ils ont commencé la grande parade. Jamie Wei Huang, Bora Aksu, Matty Bovan et Marta Jakubowski sont quelques-uns des défilés que nous avons le plus appréciés le premier jour.

LFW

LFW : Jamie Wei Huang (2), Asai et Bora Aksu (2)

Les silhouettes allongées et Les contemporains de Jamie Wei Huang avec les peintures comme protagonistes a attiré notre attention. Les robes romantiques du designer turc Bora Aksu, l’esthétique minimaliste de la La couture de Marta Jakubowskiou la maîtrise du point par Matty Bovan.

Semaine de la mode de Londres

LFW : Marta Jakubowski (2), Mark Dast, Matty Bovan et Université de l’Ouest

Le deuxième jour, la variété était le thème principal de la Semaine de la mode de Londres. Sur la passerelle, on pouvait voir les propositions minimalistes de Jasper Conrad et les plumes colorées de Mary Katrantzou. Les costumes bicolores de Eudon Choi et Ports 1961, bien que ce soit le manteau bleu de ce dernier qui nous ait volé nos cœurs.

Semaine de la mode de Londres

LFW : Eudon Choi, Ports 1961 (2), Alexa Chung et Jasper Conran

Les propositions de TOGA et de House of Holland étaient plus désinvoltes. De ce dernier, nous avons aimé les styles qui combinent le tissu matelassé et le tricot, idéal pour l’hiver, vous ne trouvez pas ? Quant à la Simone Rocha s’habilleImpossible de ne pas les regarder avec curiosité ! Notre préférée, sans aucun doute, est celle qui se trouve dans l’image rouge inférieure.

LFW

LFW : Halpern, TOGA, House of Holland, Simone Rocha et Mary Katrantzou

Le matin du troisième jour, nous avons pu assister à deux des plus intéressants défilés sur le podium londonien, ceux de Victoria Beckham et Margaret Howell. Le premier parie sur une image féminine et sophistiquée dans un style workie avec l’imprimé du prince de Galles comme thème principal. Le second, pour une collection plus décontractée composée de pièces de couture propres dont les silhouettes rejoignent les hommes et les femmes.

LFW : Victoria Beckham, Roland Mouret et Margaret Howell

LFW : Victoria Beckham, Roland Mouret et Margaret Howell

Le Parade des Burberry était l’un des défilés les plus attendus de l’époque et il n’a pas déçu. Elle montrait deux lignes sur le podium : une plus jeune et plus détendue où les pincements se distinguent et une autre plus classique où la peau joue un rôle important. Nous avons également beaucoup aimé les propositions de Peter Piloto en tissus de satin pour le jour et la nuit.

Semaine de la mode de Londres

LFW : Peter Pilot, Burberry, Pan Hogg et Vivienne Westwood

Au cours de la quatrième journée, Erdem’s était l’un des spectacles les plus attendus. Et il n’a pas déçu grâce à ses impression saisissantes, ses volumes généreux et sa fabrication exquise. Cependant, ce n’est pas la collection qui nous a le plus captivés. Les couleurs vives et Les extraordinaires silhouettes de Roksanda nous suintent encore dans la tête.

LFW

LFW : Richard Malone, Roksanda (2) et Erdem (29

Autres défilés importants Hier, étaient ceux de Richard Malone, Chayalan, JW Anderson, Christopher Kane, Emilia Wickstead et David Koma. S’il fallait mettre en valeur quelque chose de ces défilés, ce serait les vestes aux larges épaules et les robes asymétriques de Chayalan, les silhouettes amples et architecturales de JW Anderson et les salopettes sobres et élégantes d’Emilia Wickstead.

Semaine de la mode de Londres

LFW : Chayalan, JW Anderson (2), Christopher Kane et Emilia Wickstead

Aujourd’hui, 19 février, les derniers défilés de la London Fashion Week se sont déroulés dans la ville de Londres. Pushbutton, Shrimps, Roberta Einer, Richard Quinn, Bethany Williams et On/off, entre autres, ont mis en place le une fin parfaite à un défilé audacieux dans son ensemble.

LFW

LFW : Pushbutton, Roberta Einer, Richard Quinn (2) et Bethany Williams

La London Fashion Week se distingue ainsi des autres événements internationaux. C’est audacieux tant par la coloration que par les volumes, parfois excessifs et extravagants, de certaines des propositions présentées sur le podium. Mais n’est-ce pas ce que l’on attend d’un défilé comme celui de Londres ?

Sans temps pour respirer entre les rendez-vous, nos yeux sont déjà tournés vers Paris. Suivrez-vous avec nous les détails de ce nouveau rendez-vous avec la mode ?