Rues Des Desirs est la nouvelle éditorial automne-hiver par Massimo Dutti. Une maison d’édition où les rues de Paris partagent la vedette avec les vêtements de la nouvelle collection de la firme du groupe Inditex portés par le mannequin lituanien Edita Vilkeviciute.

Chris Colls est chargé de saisir l’essence de cette collection, qui est sans aucun doute destinée à devenir une référence pour les prochaines fetes de noel. Avec le noir comme couleur principale et les paillettes comme élément essentiel, Massimo Dutti est en avance sur le reste des marques.

Chaque année, Noël semble arriver plus tôt dans les vitrines des magasins. Et nous ne parlons pas seulement des vitrines des marques de mode. Massimo Dutti a joué ses cartes en présentant cet éditorial en mettant l’accent sur une date aussi importante du calendrier que Noël. Et nous pensons que cela est dû à la fois au caractère de leur élégante, sophistiquée et raffinéeainsi que par les tendances qu’ils suivent.

Rues des désirs, Massimo Dutti

La couleur noire

La couleur noire devient le fil conducteur de ce nouvel éditorial de Massimo Dutti. Une couleur très commune dans les collections du soir que vous ne trouvez pas dans le concours Rues Des Desirs. Seulement les ombres l’argent et l’or oser la déplacer dans certains styles, afin de lui apporter un éclat supplémentaire.

Rues des désirs, Massimo Dutti

La lueur

La luminosité est très importante dans cette nouvelle collection. Il est présent dans presque tous les styles à travers des pulls en fil métallique, pantalon à paillettes et des chemises avec des applications métalliques entre autres vêtements. Des vêtements qui ajoutent de la texture à des styles par ailleurs sobres.

Cuir

Nous devons également parler d’une troisième tendance : le cuir. Cette saison automne-hiver, le cuir jouera un rôle majeur, bien qu’il soit principalement reflété dans le nouvel éditorial de Massimo Dutti, par le biais des complémentsOn peut également trouver un look total dans ce matériau composé d’un pantalon et d’une chemise.

Les propositions du nouvel éditorial de Massimo Dutti vous plaisent ?