Le 25 février, une des dates les plus importantes dans le monde de la mode a commencé Semaine de la mode de Paris. Il l’a fait avec un calendrier léger, car son premier jour coïncidait avec la fin de la Semaine de la mode de Milan. Seuls trois noms étaient sur la passerelle : Rokh, Ottolinger et Jacquemus.

Aux propositions de ces jeunes créateurs Ils ne manquaient pas d’audace, mais un manque de maturité était évident dans leur collection. Nous avons aimé les costumes déstructurés de Rokh, les manteaux de toile qui semblaient désordonnés… et nous avons été frappés par les formes architecturales de Jacquemus et son audace avec la couleur.

Après un après-midi froid, tout le monde attendait le spectacle de Christian Dior le deuxième jour. Mais avant cela, Marine Serre, Afterhomework, Marques’Almeida et Victoria/Tomas, entre autres, ont présenté leurs propositions. Le pari pour la des motifs de grande taille.

Semaine de la mode de Paris

Rokh (2), Ottolinger et Jacquemus (2)

Si nous devions mettre en avant 4 collections dès le deuxième jour, nous commencerions par Afterhomework et sa capacité à déformer et à réinventer des vêtements inspirés du sport. Nous continuerions avec Victoria/Tomas et Anrealaje pour leur audace avec le mélange couleur/impression et les motifs surdimensionnés, respectivement. Et on en finissait avec Koché et sa façon de travailler la couleur rouge.

Semaine de la mode de Paris

Afterhomework (1), Marques’Almeida (1), Christian Dior (3)

Vous pensiez qu’on avait oublié Dior ? Pas du tout. Maria Grazia Chiuri a présenté une collection inspirée des années 50 et de la mode britannique, qui a suscité les applaudissements des personnes présentes. Les peintures étaient le pivot de la nouvelle collection du créateur, imprimée sur différents tissus et vêtements pour le jour et la nuit.

Semaine de la mode de Paris

Victoria/Tomas (2), Anrealage, Koché (2)

Deux grands noms ont fermé et ouvert respectivement le deuxième et le troisième jour. Il s’agit de Saint Laurent et de Lanvin. Saint Laurent a présenté sur le podium des manteaux et des vestes aux épaules exagérées, minidresses asymétriques avec de gros noeuds sur des chaussettes en plumetis et des collants combinés à des bottes. Tout ou presque tout, en noir.

Semaine de la mode de Paris

Lanvin, en revanche, parie sur des couleurs plus douces : jaunes, roses et verts pastels. Le Asymétries et chevauchements a dominé la collection de Bruno Sialelli ; une collection plus sportive que les précédentes. Après Lanvin, nous avons été surpris, au cours de la troisième journée, par les propositions de Mugler, de la Maison Margiela et de Diogo, les unes en bien et les autres en mal.

Semaine de la mode de Paris

Mugler pariait sur silhouettes de sablier et des pantalons serrés avec des imprimés originaux pour habiller une femme audacieuse. La Maison Margiela nous a surpris avec des vêtements classiques aux motifs surdimensionnés et déconstruits. Diogo a voulu nous montrer une femme très féminine, inspirée par les décennies passées mais avec une touche d’audace et de transparence.

Semaine de la mode de Paris

Dries Van Noten (2), Rochas (2) et Lemaire

La Semaine de la mode de Paris a également accueilli, le troisième jour Dries Van Noten, Rochas, LemaireGuy Laroche et Courreges, entre autres. Dries van Noten a présenté dans sa nouvelle collection automne-hiver 2019/20 à la fois des costumes de direction à rayures et de belles créations qui jouaient avec les fleurs. Plus sophistiquée, la collection Rochas, dans laquelle le cuir verni, le satin et la mousseline sont les vedettes.

Semaine de la mode de Paris

Guy Laroche (2), Courreges , Chloé (2)

Nous avons également apprécié l’esthétique sobre et décontractée de Lemarire et le noir suggérant Guy Laroche. Pas tellement la collection « futuriste » et trop ouverte de Courreges. La journée de mercredi s’est terminée par la présentation de Kenzo, qui attendait Chloé pour affronter un nouveau jour à la Semaine de la mode de Paris.

La Semaine de la mode de Paris ne se termine pas avant le 5 mars ; il reste encore de nombreux jours pour profiter de la mode et découvrir les nouvelles collections automne-hiver 2019/20. Isabel Marant, Loewe, Balmain, Balenciaga, Stella McCartney, Chanel ou Lascoste ne sont que quelques-unes des nombreuses entreprises dont nous attendons avec impatience les défilés.

N’oubliez pas qu’une fois la semaine de la mode terminée, nous vous donnerons un bon aperçu des choses les plus intéressantes ici à mediaf. Si vous ne pouvez pas vous tenir au courant des spectacles, il vous suffit de consulter notre page pour obtenir des résumés des différentes Semaines de la mode.